Enorme trafic de voitures aux compteurs truqués en Seine et Marne.

Publié le 22/12/2016

  • Enorme trafic de voitures aux compteurs truqués en Seine et Marne.

Compteur truqué, une arnaque de grande ampleur en Seine et Marne. 

L’enquête aura duré presque une année entière. La Police Judiciaire chargée de la ville de Melun dans la région de Seine et Marne, a décelé un trafic de voitures volés de grande ampleur dans cette région d’ile de France. Près de 800 victimes sont à déplorer. Il n’est plus bon d’être trop confiant quant on achète un véhicule d’occasion.

Un trafic de voitures d’occasions malhonnête.

En effet, deux frères à l’aube de leurs trentaines, auront organisés et mis au point un trafic qui aura donné lieu à un préjudice à hauteur de 3,5 Millions d’euros et aura fait 800 victimes (majoritairement des particuliers.) La Police judiciaire de Melun a eu la surprise de tomber sur un trafic de voitures en bande organisée alors qu’ils s’attendaient à d’ordinaire vols de voitures.  Les auteurs responsables auront finalement été arrêtés à Vaux-le-Pénil dans le parc d’activité là où ils avaient installé leur base de trafic.

Ils se seraient servis du site web de vente entre particulier Leboncoin.fr pour commettre leurs méfaits. Les annoncent proposaient des véhicules d’occasions prétendument achetés en lots qu’ils revendaient à des prix défiants toutes concurrences. Ils réduisaient le kilométrage des voitures avec une moyenne allant de cinquante mille à cent mille km. La Police Judiciaire a révélé que sur certaines d’entre elles, ils étaient allés jusqu’à descendre le kilométrage à cent cinquante mille km. Ils s’étaient en effet servis d’un complice de 35 ans qui était chargé de modifier les compteurs.

Voir l'article de Caradisiac.

Des véhicules et leurs cartes grises saisis par dizaines.

Plus de soixante voitures auront été saisis. La plupart des clients, majoritairement du Val de Marne auront été avertis. Les trois hommes, auteurs du trafic ont finalement retrouvé leur liberté après 24 heures de garde a vu et devront attendre leurs jugements le 18 janvier 2017 à Melun dans le tribunal correctionnel. Ils commencent bien l’année.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire